L’Emirates Arena de Glasgow accueillera la première Coupe Davis de Grande-Bretagne par BNP Paribas à domicile en deux ans, lorsque les hommes de Leon Smith affronteront l’Ouzbékistan lors des barrages du Groupe mondial les 14 et 16 septembre.

Le stade de 8 000 places a accueilli trois des cinq dernières rencontres britanniques à domicile en Coupe Davis, y compris leur dernier match à domicile en septembre 2016 – alors qu’ils se sont inclinés 3-2 contre l’Argentine dans les demi-finales du Groupe mondial dans un vivre cinquième caoutchouc. Les Britanniques ont connu une meilleure fortune à Glasgow en route vers leur course en 2015, remportant 3-2 victoires contre les États-Unis au premier tour et l’Australie en demi-finale.

L’affrontement de septembre, qui aura lieu sur un terrain dur, sera la première rencontre entre la Grande-Bretagne et l’Ouzbékistan dans l’histoire de la Coupe Davis. L’enjeu pour le pays hôte est sa place au sein du Groupe mondial, les Britanniques restant cinq ans dans le peloton de tête après leur défaite au premier tour contre l’Espagne à Marbella en février.

L’Ouzbékistan, quant à lui, verra un point de repère bouleversé en septembre. Les Ouzbeks, menés par Denis Istomin, âgé de 31 ans, sont qualifiés pour les barrages du Groupe mondial pour la dixième fois de l’histoire, mais n’ont pas encore réussi à se hisser au premier rang de la compétition.